Appels à contributions

Appel à contributions no 147 (Printemps 2018)

Le travail social dans tous ses états?
 
À la suite des transformations sociales, économiques et politiques qui ont eu cours depuis la fin des années 1980, le travail social semble semble être à une croisée des chemins. À ce titre, les réformes successives du réseau de la santé et des services sociaux entreprises depuis les années 1990 ont considérablement modifié les frontières du travail social, et elles ont eu un impact majeur sur le rôle et l’identité des travailleurs sociaux (Grenier, Bourque et St-Amour, 2014; Fortin, 2003). À titre d’exemple, les services sociaux ont été réorganisés par programmes et spécialités, sur la base du paradigme biomédical et des catégories diagnostiques du DSM mais également sur la base d’importantes coupures budgétaires. Il s’ensuit une surestimation des composantes psychologiques des problèmes sociaux, qui non seulement touche le travail social mais également une multitude de systèmes professionnels (Le Poultier, 1986 : 81). Aujourd’hui, « la valorisation de l’individu et de sa volonté » (Aballéa, 1996 : 6) font en sorte que les intervenants psychosociaux sont obligés d’emboîter le pas organisationnel et financier en accordant une place importante aux déterminants psychologiques des individus et considèrent de moins en moins le « poids des déterminismes socioéconomiques » (ibid.) dans l’interprétation des problématiques et la mise en place des pratiques d’intervention (Ion, 2010; Molgat, 2007). Lire la suite
 

Appel à contributions no 148 (Automne 2018)

Récits de pratique : de l’intervention à l’écrit

Depuis plusieurs années, le comité éditorial a constaté que peu d’articles en provenance des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux exerçant sur le « terrain » étaient soumis à la revue Intervention. Face à ce constat, nous avons besoin de vous et de vos expériences de terrain. Nous nous adressons à vous – travailleurs et organisateurs communautaires, agents de relations humaines, travailleurs sociaux, thérapeutes conjugaux et familiaux – afin de partager la richesse de vos idées, l’authenticité de vos démarches et le plaisir de vos interventions sous la forme d’un récit de pratique.

Qu’est-ce qu’un récit de pratique? Le récit de pratique dépasse le simple témoignage. Il consiste en une réflexion plus approfondie et plus étoffée sur vos expériences en intervention. Il s’agit de cibler votre sujet dans son contexte social et politique, de le situer dans un courant théorique pour en faire ressortir la ou les théories s’y rattachant, ou encore, de le décrire par rapport à la littérature existante. Par la suite, il s’agit de présenter votre expérience à la lumière des différents savoirs pouvant favoriser l’évolution de la pratique et la transformation de l’intervention. Chaque récit de pratique a pour objectif d’enrichir nos connaissances et nos interventions. Lire la suite