Appel à contributions no 148 (Automne 2018)

Appel à contributions no 148 (Automne 2018)

Récits de pratique : de l’intervention à l’écrit

Depuis plusieurs années, le comité éditorial a constaté que peu d’articles en provenance des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux exerçant sur le « terrain » étaient soumis à la revue Intervention. Face à ce constat, nous avons besoin de vous et de vos expériences de terrain. Nous nous adressons à vous – travailleurs et organisateurs communautaires, agents de relations humaines, travailleurs sociaux, thérapeutes conjugaux et familiaux – afin de partager la richesse de vos idées, l’authenticité de vos démarches et le plaisir de vos interventions sous la forme d’un récit de pratique.

Qu’est-ce qu’un récit de pratique? Le récit de pratique dépasse le simple témoignage. Il consiste en une réflexion plus approfondie et plus étoffée sur vos expériences en intervention. Il s’agit de cibler votre sujet dans son contexte social et politique, de le situer dans un courant théorique pour en faire ressortir la ou les théories s’y rattachant, ou encore, de le décrire par rapport à la littérature existante. Par la suite, il s’agit de présenter votre expérience à la lumière des différents savoirs pouvant favoriser l’évolution de la pratique et la transformation de l’intervention. Chaque récit de pratique a pour objectif d’enrichir nos connaissances et nos interventions.

Vos combats quotidiens sont majeurs et importants pour le Québec, le Canada et le monde de demain.  Il est évident que vous faites face à un grand nombre de contraintes, d’obstacles et de limites, qu’elles soient individuelles, collectives, structurelles, financières et institutionnelles. Nous entendons souvent les intervenants s’interroger sur leurs compétences, leurs craintes, leurs limites, leur travail, leurs tâches et leurs rôles. Nous le savons et nous voulons en savoir plus. Ce numéro vous offre donc la possibilité d’approfondir la réflexion sur vos pratiques, et de partager le fruit de ces considérations avec nous. Nous vous invitons à prendre la parole comme moyen de diffusion de vos connaissances, de vos questionnements, de vos limites, de vos peurs, de vos aspirations, de vos besoins… en les racontant dans un article. En prenant la parole, vous contribuez à transmettre, communiquer et conserver la mémoire de ceux qui nous ont précédés, et à rehausser vos expériences professionnelles auprès des personnes que nous aidons. Cela nous permettra aussi de mettre en place une communauté de pratique vitale et nécessaire pour pouvoir sortir de notre cadre d’intervention habituel et nous ouvrir à de nouvelles perspectives. Cette communauté pavera ainsi une nouvelle voie, ou simplement nous renforcera dans notre pratique afin de faire face aux nombreux défis actuels et futurs de nos milieux respectifs.

Il est évident que tout cela demande des efforts et du temps. Cependant, il s’agit d’une occasion de laisser votre marque et d’inspirer de nouvelles pratiques. Une telle contribution permet de nous enrichir les uns les autres en transférant nos multiples connaissances et expériences, tant par le savoir, le savoir-faire, le savoir-communiquer, le savoir-être, le savoir-s’engager, le savoir-apprendre, etc. Inspirons-nous collectivement à faire une différence.  Écrire, c’est prendre des risques, comme nous le demandons à ceux que nous accompagnons. Loin des contraintes, des limites et des problèmes, ce numéro se veut également une solution collective visant le mieux-être de notre population et de nous-mêmes. Cela rejoint aussi les valeurs de nos professions : faire une différence, c’est devenir un acteur, prendre des risques, diffuser, donner, rendre et accompagner.

Nous attendons vos articles en grand nombre et espérons collectivement travailler à l’amélioration des conditions de vie de nos clients, patients, usagers, participants, etc. 

En bref, amenez-nous ailleurs, faites-nous rêver.

Denise Couture, T.S. et Christian Levac, T.S.
Pour le comité éditorial de la revue Intervention

Date limite de réception souhaitée pour soumettre un article : 1er mai 2018

Pour de plus amples informations, vous pouvez communiquer avec :

Sarah Boucher-Guèvremont, T.S, Rédactrice en chef
Téléphone : 514-731-3925, poste 251
Courriel : sbguevremont@otstcfq.org