Coconstruction d’un projet autour de l’intervention avec les familles en situation de vulnérabilité sociale : retour réflexif sur les groupes de codéveloppement clinique

Coconstruction d’un projet autour de l’intervention avec les familles en situation de vulnérabilité sociale : retour réflexif sur les groupes de codéveloppement clinique

Par
Suzanne Mongeau, Ph.D.
En savoir plus
Professeure, École de travail social, Université du Québec à Montréal
mongeau.suzanne@uqam.ca
-
Catherine Bélanger Sabourin, Ph.D. (c.), T.S.
En savoir plus
Chargée de cours, École de travail social, Université du Québec à Montréal
belanger-sabourin.catherine@uqam.ca
-
Claire Vanier, Ph.D.
En savoir plus
Agente de développement, Service aux collectivités, Université du Québec à Montréal
vanier.claire@uqam.ca
-

Cliquez sur l'icône pour télécharger le PDF

 

RÉSUMÉ :

L’objectif de cet article est de présenter la façon dont s’est coconstruit un projet de formation et d’accompagnement autour de l’intervention avec les familles en situation de vulnérabilité sociale. Plus précisément, nous nous penchons sur ce qui a été au coeur de ce projet, soit les groupes de codéveloppement offerts à chacun des organismes partenaires et, plus récemment, celui offrant un espace commun à tous, appelé groupe mixte. Le contexte du projet, son historique ainsi que la coconstruction des différentes phases de son ancrage territorial sont tout d’abord présentés. En second lieu, la définition, les assises théoriques de même que la méthodologie des groupes de codéveloppement sont précisées. Le retour réflexif qui suit s’articule autour de trois volets : la méthodologie utilisée, les défis rencontrés dans les groupes et leurs apports du point de vue des différents acteurs impliqués. Ce retour réflexif nous a permis de constater que nous avons créé un dispositif original, adapté à l’intervention de proximité avec les familles en situation de vulnérabilité sociale : le codéveloppement clinique ancré dans un territoire donné.

MOTS-CLÉS :

Codéveloppement clinique, intervention/famille/vulnérabilité sociale, posture réflexive, ancrage territorial


ABSTRACT :

The purpose of this article is to present how a training and coaching project was developed around intervention with families in socially vulnerable situations. More specifically, it addresses the issue at the heart of this project, i.e., co-development groups offered to each partner organization and, more recently, to the one known as the mixed group, which provides common space to all. The project’s background, its history and the co-construction of the various phases of its territorial anchoring are presented first. Next, we provide the definition, theoretical basis, and methodology of co-development groups. The ensuing reflection focuses on three sections: the methodology employed, challenges encountered in the groups, and their contributions according to the various players involved. This reflective process brought us to the realization that we created an original mechanism adapted to close intervention with socially vulnerable families: clinical co-development anchored in a given territory.

KEY WORDS:

Clinical co-development, intervention/family/social vulnerability, reflection, territorial anchoring