Défis pour les travailleuses sociales : participer au renouvellement des pratiques sociales dans un contexte de performance au travail

Défis pour les travailleuses sociales : participer au renouvellement des pratiques sociales dans un contexte de performance au travail

Par
Josée Grenier, T.S., Ph.D.
En savoir plus
Professeure, Département de travail social, Université du Québec en Outaouais, Campus St-Jérôme
josee.grenier@uqo.ca
-
Mélanie Bourque, Ph.D.
En savoir plus
Professeure, Département de travail social, Université du Québec en Outaouais, Campus St-Jérôme
melanie.bourque@uqo.ca
-
Yvon Boucher, M.Sc.
En savoir plus
Chargé de cours, Université du Québec en Outaouais
yvonboucher45@gmail.com
-

Cliquez sur l'icône pour télécharger le PDF

 

RÉSUMÉ :

Dans cet article, les auteurs présentent les répercussions des récentes réformes du réseau de la santé et des services sociaux québécois, mais plus spécifiquement celles découlant de la loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l’abolition des agences régionales, en portant attention à ses impacts sur les travailleuses sociales et les pratiques professionnelles. Dans sa première partie, l’article s’intéresse aux effets de la loi sur le réseau de la santé et des services sociaux et sur les pratiques en milieu institutionnel. La seconde partie présente l’analyse des résultats d’une recherche menée auprès de travailleuses sociales sur la question des transformations du travail dans le réseau de la santé et des services sociaux, mais plus précisément sur les enjeux relatifs à la gestion. Enfin, en dernière partie, les auteurs mettent en lumière les défis pour l’avenir dans l’objectif d’un repositionnement et d’un renouvellement des pratiques en travail social.

MOTS-CLÉS :

Travail social, réformes, nouvelle gestion publique, services sociaux, réseau de la santé et des services sociaux, pouvoir managérial, conditions de travail, souffrance psychique, pratique prudentielle


ABSTRACT:

In this article, the authors present the impacts of recent reforms in Québec’s health and social services network, in particular those resulting from the “Act to modify the organization and governance of the health and social services network notably through the abolition of regional agencies”, and its impacts on social workers and professional practices. In its first part, the article addresses the impact of the Act on the health and social services network and practices in institutional environments. The second part presents an analysis of results of research with social workers on the transformation of work in the health and social services network and, more specifically, on management issues. Finally, in the last part, the authors identify upcoming challenges in order to reposition and renew social service practices.

KEYWORDS:

Social work, reforms, new public management, health and social services network, managerial authority, working conditions, mental suffering, prudential practice