Le point de vue des intervenantes de première ligne sur la pratique surspécialisée en santé mentale : une contribution à la définition de l’identité professionnelle des travailleuses sociales

Le point de vue des intervenantes de première ligne sur la pratique surspécialisée en santé mentale : une contribution à la définition de l’identité professionnelle des travailleuses sociales

Par
Marie-Hélène Morin, T.S., Ph.D.
En savoir plus
Professeure, Département de psychologie et de travail social, Université du Québec à Rimouski
marie-helene_morin@uqar.ca
-
Audrey Bernard, M.S.s. (c.)
En savoir plus
Centre de recherche sur les soins et les services de première ligne de l'Université Laval
audrey.bernard.3@ulaval.ca
-
Anne-Catherine Darveau, T.S.
En savoir plus
Centre intégré universitaire en santé et services sociaux de la Capitale Nationale, site Institut universitaire en santé mentale de Québec
annecatherinedarveau@hotmail.com
-
Karine Gaudreault, T.S.
En savoir plus
Chargée de projet, Centre intégré universitaire en santé et services sociaux de la Capitale Nationale
karine.gaudreault@usherbrooke.ca
-
Isabelle Fillion, T.S.
En savoir plus
Centre intégré universitaire en santé et services sociaux de la Capitale Nationale, site Institut universitaire en santé mentale de Québec
isabelle.fillion.ciussscn@ssss.gouv.qc.ca
-
Annabelle Leclerc, T.S., M.S.s
En savoir plus
Centre intégré universitaire en santé et services sociaux de la Capitale Nationale, site Institut universitaire en santé mentale de Québec
anna.leclerc@hotmail.ca
-
Karl Turcotte, T.S.
En savoir plus
Professionnel conseil en travail social, Centre intégré universitaire en santé et services sociaux de la Capitale Nationale, site Institut universitaire en santé mentale de Québec
karl.turcotte.ciussscn@ssss.gouv.qc.ca
-
Nadia Veilleux-Dubois, T.S.
En savoir plus
Centre intégré universitaire en santé et services sociaux de la Capitale Nationale, site Institut universitaire en santé mentale de Québec
nadia.veilleux-dubois.ciussscn@ssss.gouv.qc.ca
-

Cliquez sur l'icône pour télécharger le PDF

 

RÉSUMÉ :

S’appuyant sur une démarche de recherche collaborative menée conjointement avec un groupe de travailleuses sociales de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec (IUSMQ), cette étude s’intéresse à la pratique surspécialisée (dite de troisième ligne) du service social en santé mentale, à partir de la perception des intervenants de première ligne. Basés sur des entrevues menées auprès d’intervenantes œuvrant en milieu institutionnel et communautaire dans le champ de la santé mentale, les résultats de recherche permettent de dégager des spécificités propres au contexte d’intervention et aux rôles exercés par les travailleuses sociales dans le cadre d’une pratique surspécialisée en santé mentale. Si les résultats obtenus mettent en évidence l’importance du contexte d’intervention comme élément de définition de l’identité professionnelle, la démarche permet aussi de poser un regard sur la couleur psychosociale de la pratique surspécialisée du service social en contexte hospitalier, ainsi que sur l’apport et le pouvoir d’influence des travailleuses sociales dans un contexte marqué par une culture médicale.

MOTS-CLÉS :

Pratique surspécialisée, service social psychiatrique, santé mentale, identité professionnelle, hiérarchisation des services, recherche collaborative, soins primaires


ABSTRACT:

This article reports a collaborative research project on specialised social services in mental health care system, conducted with social workers of the Institut universitaire en santé mentale de Québec (IUSMQ). Based on interviews with institutional and community front-line stakeholders, findings provide greater specificity about the context and the role of specialized social work in the field of mental health care. As results obtained identify the context as an essential element of the profesionnal identity, they also enable us to consider the psychosocial dimension of specialized social services in hospital settings, highlighting the contribution of social workers in an environment characterised by medical culture.

KEYWORDS:

Specialised social services, psychiatric social work, mental health, professional identity, service hierarchy, collaborative research, primary care