Les pratiques alternatives et complémentaires en Centre d’hébergement de soins de longue durée et le travail social

Les pratiques alternatives et complémentaires en Centre d’hébergement de soins de longue durée et le travail social

Par
Grégory Ardiet, T.S., Ph.D. (c.)
En savoir plus
Chaire de recherche sur le vieillissement et la diversité citoyenne, Université du Québec à Montréal
-

Cliquez sur l'icône pour télécharger le PDF

 

RÉSUMÉ :

Depuis plusieurs dizaines d’années, les pratiques alternatives et complémentaires connaissent un grand engouement parmi le public et sont de plus en plus utilisées dans le réseau de la santé, notamment en Centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD). Dans cet article, nous nous intéressons aux fondements de ces pratiques, définies en fonction du modèle biomédical, et nous explorons les spécificités du paradigme relationnel et holistique caractérisant ces pratiques. Nous constatons alors que ce paradigme rejoint les valeurs du travail social, et que ces alternatives sont déjà familières aux travailleuses sociales en CHSLD. Ensuite, après avoir abordé le phénomène de la médecine intégrative, nous prenons quelques exemples de ces approches utilisées en CHSLD, comme la musicothérapie, capables de toucher des personnes vulnérables ayant une démence, de façon sensorielle et au-delà du verbal.

MOTS-CLÉS :

Pratiques alternatives et complémentaires, travail social, démence, paradigme relationnel et holistique, centre de soins de longue durée


ABSTRACT:

For dozens of years, alternative and complementary practices have enjoyed widespread popularity and are increasingly used in the health network, notably in long-term care facilities (CHSLD). In this article, we look into the foundations of these practices, defined in terms of the biomedical model, and explore the specific nature of the relational and holistic paradigm that characterize these practices. We then note that this paradigm is consistent with social work values and that social workers in CHSLD environments are already familiar with these alternatives. Finally, after addressing the phenomenon of integrative medicine, we will look at a few examples of the approaches (ex.: music therapy), which are used in CHSLD establishments and make it possible to reach vulnerable individuals with dementia in a sensory manner beyond the verbal.

KEYWORDS:

Alternative and complementary practices social work, dementia, relational and holistic paradigm, long-term care centre