La tête entre les deux jambes : l’importance de miser sur les forces des hommes et sur le rapport de cultures dans l’intervention

La tête entre les deux jambes : l’importance de miser sur les forces des hommes et sur le rapport de cultures dans l’intervention

Par
Jacques Roy, Ph. D.
En savoir plus

Intervenant social à AutonHommie, Professeur associé à l’Université du Québec à Rimouski
roy-jacques@bell.net 

-

Cliquez sur l'icône pour télécharger le PDF

 

RÉSUMÉ :

Cet article rend compte de l’importance pour l’intervention auprès des hommes de tenir compte de leurs forces et de leur expérience, ainsi que de la dimension des cultures en présence dans le rapport entre les hommes et les intervenants. Le premier volet du texte, qui invite à miser sur les forces et l’expérience des hommes, décrit l’approche salutogène comme point d’appui théorique de cette approche d’intervention. Le second volet précise que toute rencontre entre un client et un intervenant est une rencontre de cultures, et que la compréhension de celles-ci est incontournable dans l’intervention. L’article s’appuie sur de récents travaux de recherche réalisés sur les hommes au Québec, ainsi que sur deux mises en situation puisant dans la pratique à AutonHommie, un centre de ressources pour hommes vivant des difficultés situé à Québec. Il propose un dialogue entre ces deux mises en situation de clients rencontrés en intervention individuelle, d’une part, et l’approche salutogène et le rapport de cultures client/intervenant, d’autre part. Le texte s’adresse à ceux et celles qui désirent en connaître davantage sur les réalités masculines dans un contexte d’intervention.

MOTS-CLÉS :

Réalités masculines et intervention, cultures, approche salutogène


ABSTRACT:

This article reports on the importance, in interventions with men, of taking into account their strengths and experience, as well as the cultural dimension involved in the relationship between the men and interveners. The first part of the article, which calls for focusing on men’s strengths and experience, describes the salutogenic approach providing the theoretical basis for this form of intervention. The second part specifies that any encounter between a client and an intervener is a cultural encounter, which makes an understanding of these cultures an essential component of the intervention. The article is based on recent research on men in Québec as well as two cases from AutonHommie, a Quebec City resource centre for men experiencing difficulties. It proposes a dialogue between these two cases where clients were seen for individual intervention on the one hand, and the client/intervener cultural relationship on the other. This article targets those who want to learn more about male realities in the context of intervention.

KEYWORDS:

Male realities and intervention, cultures, salutogenic approach