Présentation

Présentation

Par
Sarah Boucher-Guèvremont, T.S.
En savoir plus

Rédactrice en chef, Revue Intervention

-

Cliquez sur l'icône pour télécharger le PDF

 

Le présent numéro constitue la deuxième partie de notre volet thématique intitulé « Récits de pratique : de la parole à l’écrit ». Le numéro précédent regroupait des récits de pratique dans le domaine de la famille. Il s’agissait d’un numéro qui mettait de l’avant le savoir et l’expertise terrain des intervenants et travailleurs sociaux dans ce domaine, mais également la diversité des postures, des angles d’analyse et des approches pour aborder la question de la famille sous tous ses angles.

Pour sa part, ce numéro regroupe des récits de pratique écrits par des travailleurs sociaux œuvrant de près ou de loin dans le domaine de la santé mentale. Dans leur ensemble, ces récits ont pour objectif de mettre de l’avant les approches utilisées et développées par les praticiens ainsi que les modalités d’intervention mises en œuvre pour répondre à différentes problématiques, et plus spécifiquement à des problèmes de santé mentale vécus par les personnes auprès desquelles ils interviennent. Autrement dit, il s’agit d’un numéro résolument ancré dans la pratique et l’expérience terrain. L’ensemble des récits de pratique est presque exclusivement écrit par des travailleurs sociaux. Merci à vous d’avoir partagé votre expérience et de relever le défi de la mise à l’écrit des pratiques.

Pour débuter, une première série de textes est consacrée au travail social en milieu psychiatrique. Le premier article, intitulé « Récit de pratique : le travailleur social dans le contexte de la réadaptation psychiatrique », écrit par Karl Turcotte, décrit à travers les histoires de Cathy et de Marc la façon dont le travailleur social en réadaptation psychiatrique peut agir à la jonction entre la personne et son environnement. Fondé sur des exemples issus de la pratique quotidienne, ce récit de pratique saura sans aucun doute inspirer les professionnels, actuels et futurs, travaillant dans ce domaine.

Les deux articles suivants, l’un écrit par Émilie de Maisonneuve et Sue-Ann MacDonald et le second par Jean-Castel Jean-Baptiste, abordent un même sujet, celui de l’approche motivationnelle en psychiatrie comme mode d’intervention auprès des personnes ayant des troubles concomitants. À partir de la description que font les auteurs de leurs projets d’intervention, ces deux récits de pratique mettent de l’avant, chacun à sa manière, les spécificités de l’approche motivationnelle, ainsi que les apports de l’intervention de groupe auprès de cette clientèle, mais également en psychiatrie. Enfin, le texte de Christophe Tremblay conclut cette première série d’articles portant sur l’intervention en psychiatrie. Il ne s’agit pas d’un récit de pratique en tant que tel, mais d’un article qui, à partir d’une revue de littérature, fait état des différentes interventions destinées aux familles dont un membre présente un trouble mental grave, ainsi que de leurs retombées. Quatre principales catégories d’intervention sont présentées : la psychoéducation, les groupes de soutien ou d’entraide, le counseling familial et les thérapies familiales.

Les récits de pratique qui suivent relatent, quant à eux, des interventions qui ne sont pas spécifiques à la problématique de la santé mentale, mais qui la concernent indirectement. À cet effet, le récit de pratique rédigé par Arnaud Faucher-Paré et intitulé « Info-Social (8-1-1) : description d’un service provincial d’intervention psychosociale téléphonique de première ligne » présente ce service offert principalement par des travailleurs sociaux. L’auteur expose par ailleurs les modalités de l’intervention à Info-Social et les enjeux qui lui sont associés. Quant au récit de pratique écrit par Alexandra Vallée et Claudine Parent, il présente les résultats d’une intervention réalisée auprès de jeunes placés en foyer de groupe et dans laquelle un chien a été intégré afin de favoriser le lien de confiance et la gestion des émotions.

Enfin, le texte intitulé « Le yoga et le plein air comme façons de promouvoir la santé mentale des étudiants en travail social de l’Université du Québec à Chicoutimi : portrait d’une expérience pilote », écrit par Christiane Bergeron-Leclerc et Jacques Cherblanc, clôturera ce numéro consacré aux récits de pratique dans le domaine de la santé mentale. Ce texte, à partir d’une riche revue de littérature et de la présentation d’un projet pilote, met de l’avant une réalité encore méconnue, celle de la santé mentale des étudiants en travail social.