Récit de pratique : le travailleur social dans le contexte de la réadaptation psychiatrique

Récit de pratique : le travailleur social dans le contexte de la réadaptation psychiatrique

Par
Karl Turcotte, T.S.
En savoir plus

CIUSSS de la Capitale-Nationale, Institut universitaire en santé mentale de Québec

-

Cliquez sur l'icône pour télécharger le PDF

RÉSUMÉ :

La réadaptation psychiatrique est maintenant reconnue et pratiquée par différentes équipes de suivi dans la communauté au Québec, forçant un repositionnement du rôle du travail social en santé mentale. À travers l’histoire de Cathy et de Marc, ce récit de pratique explore l’importance de l’expertise du travailleur social en réadaptation psychiatrique, notamment dans l’application du modèle « choisir, obtenir, conserver » du Center for psychiatric rehabilitation et par l’intervention familiale. Grâce à ses connaissances du comportement humain et des systèmes sociaux, le travailleur social agit à la jonction entre la personne et son environnement, ce qui lui confère un rôle central dans l’identification des forces de la personne et de son environnement, ainsi que dans le développement de ses habiletés personnelles et du réseau de soutien nécessaire à l’atteinte de ses buts et à son intégration sociale. Il devient alors un agent privilégié dans la défense des droits et dans la lutte à la stigmatisation auprès d’employeurs, d’écoles et de la société en général, tout en soutenant les familles et proches des personnes atteintes.

MOTS-CLÉS :

Santé mentale, travail social, réadaptation psychiatrique, schizophrénie, intervention familiale


ABSTRACT:

Psychiatric rehabilitation became a central model for intervention in the field of mental health services. Community mental health services in the province of Quebec integrate the practice as an important part of their everyday intervention, leading to a redefinition of the role of mental health social workers. Based on the experience of Cathy and Marc, this narrative explores the importance of a social worker’s expertise in psychiatric rehabilitation, especially in the application of the “Choose, Get, Keep” model from the Boston Center for Psychiatric Rehabilitation and in family work. Because of their knowledge of human behaviour and social system operations, the social workers work in the gap between the person and his environment, giving them a key role in identifying personal strengths and opportunities, and using them in the development of personal skills and environmental support to achieve identified goals and, also, in the quest for a significant social role. They then become privileged agents of advocacy and stigma reduction for employers, school systems and society, while supporting families and relatives.

KEYWORDS:

Social work, psychiatric rehabilitation, mental health social work, schizophrenia, family work, severe mental illness