Mieux comprendre pour mieux servir  : une démarche de mobilisation des connaissances en protection de la jeunesse au Québec

Mieux comprendre pour mieux servir  : une démarche de mobilisation des connaissances en protection de la jeunesse au Québec

Par
Tonino Esposito, Ph.D.
En savoir plus

Professeur adjoint, Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les services sociaux pour les enfants vulnérables, École de travail social, Université de Montréal
Tonino.esposito@umontreal.ca

-
Nico Trocmé, Ph.D.
En savoir plus

Professeur, École de travail social, Université McGill
Nico.trocme@mcgill.ca

-
Martin Chabot, M.A.
En savoir plus

Professionnel de recherche pour la Chaire de recherche du Canada sur les services sociaux pour les enfants vulnérables, Université McGill
Martin.chabot@mcgill.ca

-
Geneviève Gates-Panneton,
En savoir plus

Assistante de recherche pour la Chaire de recherche du Canada sur les services sociaux pour les enfants vulnérables, Université McGill
Genevieve.gates-panneton@mail.mcgill.ca

-
Sophie Léveillé, M.A.
En savoir plus

Coordonnatrice de la recherche, Institut universitaire Jeunes en difficulté (IUJD) – Direction de l’enseignement universitaire et de la recherche, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal
sophie.leveille@cjm-iu.qc.ca

-
Marie-Joëlle Robichaud, Ph.D.
En savoir plus

Marie-Joëlle Robichaud, Ph.D., Professeure adjointe, Université du Québec en Outaouais
marie-joelle.robichaud@uqo.ca

-

Cliquez sur l'icône pour télécharger le PDF

RÉSUMÉ :

La protection de l’enfance est l’un des secteurs de services dont la croissance est la plus rapide au Canada, et pourtant nous en savons étonnamment peu sur les services offerts et leurs impacts. C’est dans cette optique que le projet intitulé « Gestion fondée sur les indicateurs de suivi clinique en protection de la jeunesse » (GFISC) a vu le jour en 2006. Le projet GFISC vise l’utilisation des systèmes d’information administrative sur les services en protection de la jeunesse afin de développer des indicateurs dans une perspective de développement des meilleures pratiques. Soutenue par une équipe de recherche, cette initiative partenariale a engendré des indicateurs suivant de façon longitudinale les trajectoires de services des enfants desservis par les centres jeunesse au Québec, et en particulier les taux de judiciarisation, de délinquance, de placement, de déplacement, de durée de placement, de réunification et de récurrence. Pour les fins de cet article, les résultats d’analyses longitudinales portant sur la trajectoire de services de 151 382 enfants desservis de 2002 à 2014 seront rapportés. Ces analyses en partenariat ont servi à soutenir la planification stratégique des services locaux, régionaux et provinciaux en matière de protection de la jeunesse.

MOTS-CLÉS :

Données probantes, protection de la jeunesse, analyse longitudinale, données administratives


ABSTRACT:

Child protection is one of the fastest growing service sectors in Canada, and yet we know surprisingly little about the effectiveness of these services. This article presents a provincial university-agency partnership aimed at better understanding the dynamics of child protection services in Quebec. Supported by a research team, this partnership brings together child protection stakeholders from across Quebec in order to track key aspects of child safety, child wellbeing, permanence, and family and community support for more than 151,382 children served by child protection in the last decade. The indicators are: 1) recurrence of child maltreatment; 2) admission to out-of-home care; 3) moves into out-of-home care; 4) time in out-of-home care; 5) family reunification; 6) court experiences; and 7) youth criminal justice services. This partnership initiative has generated information that capitalizes on the analytic potential of clinical administrative child protection data as a starting point for addressing the significant knowledge gap concerning the effectiveness of child protection services.

KEYWORDS:

Child protection, evidence-informed management, longitudinal analysis, clinical administrative data