Structure de la revue

Le comité éditorial 

Le comité éditorial est principalement composé de praticiens, d’enseignants et de chercheurs. La composition du comité vise à refléter les différents champs de pratique et domaines d’expertise des membres de l’Ordre. Il joue un double rôle. D’une part, il détermine les thématiques des numéros. D’autre part, il évalue les articles et prend les décisions concernant leur publication. Également, en concertation avec la rédactrice en chef, le comité participe à la détermination de l’orientation générale de la revue ainsi que de son contenu.

Le comité jouit d’une autonomie pleine et entière, notamment en ce qui a trait aux décisions concernant le choix des textes à publier et le choix des thématiques. Cette autonomie est protégée par des règles éthiques établies par le comité, lesquelles s’inspirent de celles qui prévalent dans des publications semblables et auxquelles souscrivent le conseil d’administration et la direction des communications de l’Ordre.

Les lecteurs associés

Les lecteurs associés sont appelés à lire et évaluer un ou deux textes par année. Ils sont également invités à présenter leur grille d’évaluation et à participer aux échanges lors des rencontres du comité éditorial.

L’équipe de coordination 

L’équipe de coordination est composée de la rédactrice en chef, de la secrétaire de rédaction et du directeur des communications. La rédactrice en chef joue un rôle de pivot entre le comité éditorial de la revue, les lecteurs associés et les auteurs. D’abord, elle attribue aux lecteurs les textes soumis pour publication. Le choix des lecteurs est fait en fonction de l’expertise et de l’intérêt des membres du comité éditorial et des lecteurs associés. Aussi, la rédactrice en chef transmet les rapports d’évaluation aux auteurs. Également, en collaboration avec le comité éditorial, elle peut, lorsque cela est nécessaire, participer à l’évaluation des articles. Enfin, la rédactrice en chef a pour responsabilité de s’assurer du bon déroulement du processus de production de la revue.

Le directeur des communications, en collaboration avec la rédactrice en chef, s’assure du respect de la mission de la revue Intervention ainsi que de l’atteinte de ses objectifs. Il a également pour mandat la gestion du budget alloué à la revue.

La secrétaire de rédaction s’occupe de l’organisation des réunions du comité éditorial ainsi que de la planification de la production des numéros. En collaboration avec la rédactrice en chef et la direction des communications, elle s’occupe également de la promotion de la revue.